Version texte au format PDF

Cette version peut également être téléchargée en format PDF et sauvegardée sur votre ordinateur et, bien sûr, vous pouvez l’imprimer.


Parole de Vie

Décembre 2022

« Faites confiance au Seigneur pour toujours, au Seigneur, le rocher éternel » (Ésaïe 26,4)

Cette Parole de Vie est tirée du livre du prophète Ésaïe, un texte cher à la tradition chrétienne. En effet, il contient des pages très appréciées, comme l’annonce de l’Emmanuel, « le Dieu avec nous [1] » ou encore la figure du Serviteur souffrant [2], qui constitue l’arrière-plan des récits de la passion et de la mort de Jésus.

Ce verset fait partie d’un chant d’action de grâce du peuple d’Israël lorsqu’après l’épreuve de l’exil il rentre enfin à Jérusalem. Ces paroles ouvrent les cœurs à l’espérance, car la présence de Dieu auprès d’Israël est fidèle, inébranlable comme le rocher. Il soutiendra lui-même tous les efforts du peuple dans sa reconstruction civile, politique et religieuse.

Alors que la ville que l’on croyait « inaccessible » sera abattue car non construite selon le plan d’amour de Dieu, celle qui est construite sur le roc de sa proximité jouira de la paix et de la prospérité.

« Faites confiance au Seigneur pour toujours, au Seigneur, le rocher éternel »

Comme ce besoin de stabilité et de paix est actuel ! Ne traversons-nous pas, nous aussi, des moments sombres de l’histoire, des périodes qui menacent de nous écraser sous le poids de l’incertitude et la peur de l’avenir ?

Dans les difficultés du présent et la tentation de repli sur soi, comment éviter suspicion et méfiance envers les autres ?

En tant que chrétiens, la réponse est certainement de « rétablir » avec courage une relation de confiance avec Dieu. En Jésus, il s’est fait proche de nous sur les routes de la vie, même les plus obscures, étroites et sinueuses.

Cependant cette foi ne signifie pas une attente passive. Au contraire, elle nous demande de nous activer, d’être des protagonistes créatifs et responsables dans la construction d’une « nouvelle cité », fondée sur le commandement de l’amour réciproque. Une ville qui ouvre ses portes à tous, en particulier les humbles et les faibles, qui ont toujours été les préférés du Seigneur.

Et, sur ce chemin, nous sommes certains de trouver comme compagnons de route de nombreux hommes et femmes qui cultivent dans leur cœur les valeurs universelles de solidarité et de dignité, dans le respect de la création, notre « maison commune ».

« Faites confiance a Seigneur pour toujours, au Seigneur, le rocher éternel »

Dans le village espagnol d’Aljucer une communauté entière s’est engagée à construire des relations fraternelles et participatives.

Ils racontent : « Au cours de l’été 2008, nous avons créé une association dans le but de mener diverses activités, de notre propre initiative ou en collaboration avec d’autres associations de la région, afin de promouvoir des espaces de dialogue et des projets humanitaires internationaux.

« Par exemple, dès la première année, nous avons promu un dîner de solidarité pour un projet Fraternité avec l’Afrique, afin de financer des bourses d’études pour de jeunes Africains, à condition qu’ils s’engagent à travailler dans leur pays pendant au moins cinq ans. Ces dîners rassemblent environ deux cents personnes, pour lesquels les commerçants et les associations collaborent.

« Nous sommes également heureux de travailler avec une autre association depuis quelques années. Ensemble, nous organisons un événement annuel, ouvert à des personnalités du monde de la culture, de la musique, de la peinture et de la littérature, mais aussi à des personnes du monde politique, économique et médical. C’est l’occasion pour tous de partager expériences de vie et motivations profondes [3]. »

« Faites confiance au Seigneur pour toujours, au Seigneur, le rocher éternel »

Bientôt ce sera Noël ! Préparons-nous en accueillant dès maintenant Jésus dans sa Parole.

Sa Parole est le rocher sur lequel nous pouvons bâtir la cité des hommes : « Devenons nous-mêmes paroles vivantes et nous constaterons, en nous et autour de nous, la puissance de vie qu’elles contiennent. Aimons l’Évangile au point de nous laisser transformer en lui et de le faire déborder sur les autres […]. Ce n’est plus nous qui vivrons, mais le Christ qui prendra forme en nous. Nous nous sentirons libérés de nous-mêmes, de nos limites, de nos dépendances, et surtout nous verrons se répandre la révolution d’amour que Jésus, vivant en nous, provoquera autour de nous [4]. »

Letizia Magri et la Commission Parole de Vie


[1] Cf. Es 7,14 et Mt 1,23

[2] Cf. Es 52,13-53,12.

[3] Expérience publiée sur www.focolare.org.

[4] Chiara Lubich, Parole de vie de septembre 2006 ; cf. Parole di Vita, éd. Fabio Ciardi, Città Nuova, Rome 2017, p. 790.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *